Littérature Générale

Destin à l’encre noire

Algérie colonisée. Algérie Eldorado des européens. Dans les années 30, un jeune couple de français vient s’installer à Alger pour tout recommencer à zéro, pour vivre enfin le grand rêve.
Et tout semble réussir à ces deux personnages dépourvus de haine et de mépris envers les « indigènes ». La vie leur sourit à pleines dents, mais comme rien ne dure… on sent très vite qu’un mauvais virage viendra tordre cette belle route aux contours si parfaits… L’odeur âcre de la souffrance se dégage dès les premières pages du roman. Le suspens est léger, à peine perceptible, mais présent et familier, longtemps avant que les tragédies ne commencent à se déverser sur ce couple, sur l’époux en particulier.

.

Read more


L'Algérie toujours

 

Chronique d’une vie
Si certains se demandent encore comment on peut être persan, ils se demanderont sans doute comment on peut être à la fois français, russe et algérien. La réponse est dans ce texte.
 Né à Paris, l’auteur a vécu sa première enfance dans une famille d’aristocrates russes réfugiés en France après la révolution, puis à l’école il a découvert, dans l’inconfort, qu’il était français et, enseignant au Maroc à l’âge adulte, prenant parti dans les luttes pour l’indépendance, il s’est si bien intégré au Maghreb qu’il a acquis en 1963 la nationalité algérienne. Bien qu’il vive aujourd’hui en France, il a tenu à la conserver.

.

Read more


Mira Ventos

D’une écriture fraîche et ultra dynamique, ce roman nous balade entre Casablanca, au Maroc, et Paris, en France. Dans la première ville, un meurtre, celui du grand-père de l’auteur. Dans la seconde, un amour profond et irrationnel qui devient destructeur. En toile de fond, Mira Ventos, la maison qui a vu naître l’auteur et qui symbolise pour elle la bulle, le refuge, l’ultime retranchement. Mira Ventos qui reste profondément enfouie en elle comme un secret précieux, même après son départ et malgré l’éloignement.
A travers des phrases sèches et cassantes, parfois agressives et souvent implacables, Maï-Do Hamisultane livre ses sentiments et ressentiments, ses rêves et ses désespoirs, dans un style fluide et incontestablement moderne.

.

Read more


img128

Sans voile, sans remords

Bahidja c’est d’abord le vécu d’une femme exposée en permanence à la violence. Celle de l’Histoire qui l’entraine de tourmente en tourmente. Celle exercée par les males de la famille, pères, frères, époux au nom de leur "pouvoir" et de leur "fois" discriminatoires. Celle des mères à l'égard de leurs filles.
Elles qui oublient trop souvent que la misogynie est un "est une œuvre maternelle" consistant a formater les fils dans le moule du machisme en leur accordant passe-droits et privilèges immérités. Celle de l’extrémisme-islamiste des "années rouges" ou "décennie noire" (1990-2000) qui a failli plonger l'Algérie dans le chaos.

.

Lire la suite


Articles similaires :

 

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 014

 

Logo Point virgule

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 017

Vous êtes ici : Accueil | Livres | Littérature Générale