La nécessaire réconciliation

la-necessaire« On peut désirer, par exemple, un ordinateur dans une vitrine ou une voiture garée dans la rue sans avoir le droit de les posséder. Quand une conscience considère la violence « comme un moyen auquel aucun obstacle ne résiste », elle ne la voit plus comme immorale et hideuse. Bien au contraire, elle l’aime, la glorifie et par conséquent s’abstient de la condamner…

.

Tous, nous connaissons ces moments agréables où l’admiration nous submerge, quand par exemple nous visitons un lieu historique et que nous prenons conscience de la grandeur du peuple qui l’a bâti. Quand cette histoire est la nôtre, c’est la fierté qui nous envahit. Dans les moments de doute, le besoin de retrouver ce sentiment de fierté se fait sentir… »

Ainsi l’auteur nous projette, à travers ce livre, dans une réflexion sur la violence, la modernité, la relation que nous entretenons avec l’autre, avec nous-mêmes et avec notre histoire... Si elle prend l’Algérie comme support de réflexion, ses idées ont une portée plus large et nous incitent à un salvateur retour sur nous-mêmes

Diplômée en philosophie, Razika Adnani a commencé sa carrière en tant que professeur  de philosophie. En 2001 et 2003, elle publie deux ouvrages : dissertations philosophiques  « El kafi fi el falsafa » 1 et 2 destinés aux élèves des lycées.
En 2011, elle publie « Le blocage de la raison dans la pensée musulmane est-il bénéfique ou maléfique à l’islam ?» paru en langue arabe chez Afrique Orient, Casablanca, Maroc. Elle contribue au quotidien algérien Liberté.

Auteur : Razika Adnani
Octobre 2013
ISBN : 978-9931-306-98-6

 

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 014

 

Logo Point virgule

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 017

Vous êtes ici : Accueil | Livres | Littérature Générale | La nécessaire réconciliation