Le Café de l’Imam

img71« Mon meilleur café turc m’a été offert il y a des décennies par l’imam de la plus belle mosquée de Sarajevo, celle d’Ali Pacha.
J’avais été éblouie par son élégant minaret longiligne, qui me rappelait que l’islam a été propagé par un homme qui vouait un culte à la connaissance. Le minaret de la mosquée de Skikda, qui se dressait face à la terrasse de la maison familiale, m’est toujours apparu comme un crayon qui, le soir, dessinait ces calligraphies lumineuses que sont les constellations.

.

L’imam nous reçut, Tarik et moi, lors d’un reportage en Yougoslavie, somptueusement vêtu d’un séroual et d’un kaftan...» Ainsi, de Constantine à Samarcande, de Vienne ou de Venise à Istamboul, de Boukhara à Paris ou Alger, Fadéla M’Rabet évoque des pans entiers d’une existence toujours ouverte sur les autres : au-delà d’elle-même, c’est aussi dans la vie des êtres qu’elle croise et des sociétés qu’elle parcourt qu’elle nous introduit. Telles cette rencontre
avec l’imam de Sarajevo, ou ces retrouvailles imaginaires avec Arthur Schnitzler, Mahler ou Kokochka au célèbre café Griensteidl à Vienne.
Presque à chaque page surgit un souvenir qui en appelle un autre, toujours avec émotion, parfois avec colère, quand surgit l’évocation des tartuffes et des imposteurs.

 

Auteur : Fadéla M’rabet
Juin 2011
ISBN 978-9931-306-29-0
600 DA

 

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 014

 

Logo Point virgule

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 017

Vous êtes ici : Accueil | Livres | Littérature Générale | Le Café de l’Imam