Essai, témoignage et biographie

pardonne

Je ne pardonne pas aux assassins de mon frère

« La peur était devenue ma compagne, elle ne me quittait plus. Je ne dormais plus, je ne mangeais plus… Je voyais l’angoisse envahir mes parents.
Le matin, on se quittait en se demandant si c’était pour la dernière fois…
Je venais de grimper un étage lorsque des coups de feu éclatèrent. Je savais qu’on venait de tirer sur mon frère.
Comment et pourquoi cette certitude ? Je ne sais pas, mais j’avais compris que quelque chose de grave venait de lui arriver.
Je redescendis et je vis mon frère allongé par terre. Les quatre tueurs s’éloignaient tranquillement en tirant des coups de feu en l’air. Un cri sort de mes tripes. Je hurle comme je n’ai jamais hurlé de ma vie... ».

.

Read more


Trisomiques, Ils ont quelque chose en plus...

" Nous sommes comme tous ces parents frappés par le coup du sort, une naissance qui arrive comme un coup de tonnerre au milieu de la nuit.

Lorsque l’enfant trisomique vient au monde toute la famille est assaillie par des questions qui tourbillonnent dans la tête et fusent de toute part.
Comment va grandir cet enfant ? Le jugement des gens mal informés est souvent sans appel. Les parents qui dépassent aujourd’hui la cinquantaine se souviennent, lorsqu’ils étaient enfants, des rares « mongoliens » côtoyés dans la rue (beaucoup étaient tout simplement confinés à la maison) comme des êtres, on pourrait dire des non - êtres, marginalisés, condamnés à subir des années de galère le petit reste de leur vie, de toute façon, disait - on, leur espérance de vie est courte.

.

Lire la suite


Guide Anti-Langue de bois !

« … je voudrais poser à mes lecteurs une petite question : Demanderiez-vous, aussi facilement, un crédit auprès d’un établissement financier si les banques du monde entier « jouent le jeu » en remplaçant le terme crédit par endettement ?
Pas si sûr. Aussi, les crimes commis contre les populations civiles seraient-ils « plus supportables » vis-à-vis de l’opinion publique si l’on employait le mot raid en lieu et place de bombardement ?

.

Lire la suite


img24

Ce voleur qui ...

Dans l’avant-propos signé par l’auteur, ce dernier parle de résurrection. Ce recueil de billets édité à titre posthume est plus qu’un voeu exaucé, une fidélité de l’épouse, des enfants et des amis à la mémoire du journaliste assassiné. Il est une contribution à l’histoire contemporaine et paradoxalement une lecture de l’actualité..

Lire la suite


Articles similaires :

 

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 014

 

Logo Point virgule

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 017

Vous êtes ici : Accueil | Livres | Essai, témoignage et biographie