Actualité

Roman. «Chuchotements» de Leïla Aslaoui-Hemmadi : Le pressant besoin de dire

elwatan.com | 12-03-2016

L’attente dans un aéroport parisien. Au cœur de ce départ précipité, ce temps vide qui suspend tout sur son passage est propice au doute, à l’inquiétude, à la peur et aux réminiscences.

Le présent douloureux fait appel à des souvenirs d’antan : la naissance, l’enfance passée dans la maison des grands-parents à l’époque coloniale, le père mort pour la patrie, la grand-mère belle, élégante, qui a assumé la responsabilité familiale pour pallier l'absence des hommes sacrifiés pour l'indépendance du pays. Dans cet aéroport, le suspense pèse sur la tête de Hourria comme une épée de Damoclès. Et pendant ce temps où elle est assise sur des charbons ardents, la voix triste et inquiétante de sa mère au téléphone envahit son esprit. Le souvenir de ses sanglots l’angoisse encore davantage. Son désarroi est sur le point d’atteindre son acmé lorsque la voix de l’hôtesse nasille pour annoncer le décollage imminent vers Alger.

Read more


Essai . «Des hommes et leurs mondes» de Nadia Agsous : Venus d’ailleurs

elwatan.com | 05-03-2016

Au fil des ans, le monde se dérègle, engendrant des problématiques de plus en plus complexes à résoudre.

Exemple frappant qui monopolise l’attention de l’opinion publique et des médias : la question des réfugiés, ces êtres venus d’ailleurs à la recherche d’un eldorado salvateur. La misère, la guerre, la mauvaise gouvernance, sont trois fléaux qui fabriquent les nomades modernes.

Read more


Portrait, Abbes-Kebir Benyoussef, directeur du musée de la manufacture d’armes de l’Emir Abdelkader : L’archéologue-bédéiste

elmoudjahid.com | 18-02-2016

Un regard espiègle par-delà la paire de lunette glissant sur le nez, Abbes-Kebir Benyoussef affiche également tout le temps le sourire, une bonhomie qui se laisse partager, qui se transmet instantanément, mettant à l’aise le visiteur dans son antre, tout de go charmé et transporté en un voyage historique.

Si Abbes-Kebir Benyoussef est présentement directeur du Musée de la manufacture d’armes de l’Emir Abdelkader, il en fait partie, une pièce centrale qui le raconte et qui le fait revivre.

Read more


Articles similaires :

 

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 014

 

Logo Point virgule

Résidence Nour, 7 Rue de l'abattoir, Chéraga
Tél : (+213) 0555 013 017

Vous êtes ici : Accueil | Actualité