10e édition du festival arabo-africain de danse folklorique : Une quinzaine de pays y prennent part

 Par : Bel Adrar | elmoudjahid.com | 02-08-2015

actualite281232La 10e édition du festival culturel arabo-africain de danse folklorique, qui se tiendra du 5 au 10 de ce mois dans la wilaya de Tizi Ouzou, sera dédiée à la diversité culturelle et à la promotion de la paix, dont la culture sera au cœur du rapprochement des peuples, a annoncé le commissariat de ce festival institutionnalisé.

.

Cette thématique offre, selon le commissariat du festival, « une occasion unique de réaffirmer les idéaux d’une humanité plurielle où diversité culturelle et dialogue interculturel se renforcent mutuellement et où la coopération internationale peut être favorisée par l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information, pour susciter un véritable rapprochement des cultures et des pays au service de la paix».
Par sa capacité à réunir différents peuples dans un espace où les cultures se découvrent, se côtoient, dialoguent et communiquent, ce festival est devenu l’une des richesses culturelles du monde, souligne le même commissariat, en précisant qu’au-delà de sa dimension festive, les réflexions  occupent une place prépondérante dans les programmes de cette grande manifestation.
Cette dernière accueillera des troupes de danses folkloriques de plusieurs pays étrangers, à savoir la Chine, Palestine, Sénégal, Tunisie, Liban, Côte-d’Ivoire, Burkina-Faso, Jordanie, Congo (rdc), Oman, Niger, Egypte, Syrie, Mali, France immigration, en plus des troupes représentants plusieurs wilayas du pays, notamment Tizi-Ouzou, Mascara, Constantine, Laghouat, Tamanrasset, El-Bayad, Sidi Bel-Abbès, Tlemcen et Ghardaïa.
Comme de coutume, le coup d’envoi de cette 10e édition sera marqué par un défilé des troupes participantes qui s’ébranlera à 16 heures du stade 1er-Novembre pour sillonner les rues Ahmed-Lamali et Abane-Ramdane pour aboutir au théâtre régional Kateb-Yacine où est prévue la cérémonie de l’ouverture officielle de cette manifestation, la présentation des troupes participantes et le premier spectacle avec la troupe de Chine.  
Les spectacles de danse, mais aussi de chant se dérouleront à 14h 30 et 21h 30, au chef-lieu de wilaya, à la maison de la culture Mouloud-Mammeri et le théâtre régional Kateb-Yacine ainsi que dans les daïras d’Azazga, Azeffoune et Tigzirt.
Comme les dernières éditions, la wilaya de Boumerdès a été également intégrée dans le programme de cette édition pour accueillir des troupes de danse, a-t-on relevé de même source.
En plus du colloque international sur le thème « Diversité culturelle et promotion de la paix : la culture au cœur du rapprochement des peuples » qui se déroulera les 6 et 7 de ce mois, le commissariat du festival a aussi prévu la tenue du  traditionnel marché du festival qui est un espace de brassage culturel ou se sont tissés, depuis la 1re édition, des liens et des relations entre artisans locaux, nationaux et étrangers. Ce marché, constituant un rendez-vous culturel et commercial sera aussi l’occasion pour des échanges d’idées et d’expériences entre les participants et le public, réunira  cette fois les professionnels des arts traditionnels.
La  khaïma des Mozabites (Ghardaïa) sera à l’honneur à l’occasion de cette 10e édition durant laquelle elle dévoilera au public le génie populaire de l’organisation spatiale et sociale profonde et authentique de la vallée du M’Zab.   

Articles similaires :

Vous êtes ici : Accueil | Actualité | 10e édition du festival arabo-africain de danse folklorique : Une quinzaine de pays y prennent part