Sans voile, sans remords

img128Bahidja c’est d’abord le vécu d’une femme exposée en permanence à la violence. Celle de l’Histoire qui l’entraine de tourmente en tourmente. Celle exercée par les males de la famille, pères, frères, époux au nom de leur "pouvoir" et de leur "fois" discriminatoires. Celle des mères à l'égard de leurs filles. Elles qui oublient trop souvent que la misogynie est un "est une œuvre maternelle" consistant a formater les fils dans le moule du machisme en leur accordant passe-droits et privilèges immérités. Celle de l’extrémisme-islamiste des "années rouges" ou "décennie noire" (1990-2000) qui a failli plonger l'Algérie dans le chaos.

Mais Bahidja c’est aussi le triomphe de l’amour sur l’obscurantisme, les larmes et le sang.

L’auteur souhaiterait que Bahidja soit avant tout un message de tolérance avec un T. Non pas celle que l'on confond avec l'impunité, la permissivité, l’indulgence ou la mansuétude. Mais plutot celle qui vient nous rappeler que le brassage des cultures n’est pas "un choc des civilisations" mais un enrichissement mutuel, et l’opportunité de connaitre l'autre sans préjugés. La tolérance qui seule peut combattre l’inquisition et les discours "moralisateurs" faisant de nous "des coupables" condamnés à l'échafaud ou au bûcher.

C’est tout le sens de " Sans Voile, sans remords ".

 

Auteur : Leila Aslaoui

Février 2012

ISBN 978-9931-306-40-5

comments
Vous êtes ici : Accueil | Livres | Littérature Générale | Sans voile, sans remords